• A-
  • A
  • A+
  • Administration
MRI FONTENAY-SOUS-BOIS

Etablissement/Historique

Historique

Le 13 août 1987, Jules Grévy, Président de la République française, signait le décret de création de l’Hospice Intercommunal de Fontenay sous Bois, fondé par les communes de Fontenay sous Bois, Montreuil et Vincennes, dépendant alors du Département de la Seine.

L’inauguration officielle fut célébrée le 3 avril 189 par le Préfet de la Seine Eugène Poubelle. La capacité de l’établissement était alors de 72 lits.

En 1937, la commune de Saint Mandé décida de s’associer aux trois communes fondatrices.

La résidence de la Dame Blanche fut acquise en 1948. Elle avait été construite en 1931, lors de l’exposition universelle, à usage d’hôtel restaurant dans le Bois de Vincennes. Les premiers résidents y entrèrent en 1952. Elle pouvait accueillir 263 résidents dans des chambres particulières et des chambre à 2 lits. En 1960, une extension fut créée, comprenant notamment 40 nouvelles chambres.

La capacité se trouve alors portée à 710 lits au total répartis entre les deux établissements 368 lits au siège Hector Malot et 342 lits à l’annexe Dame Blanche.

A Hector Malot, la construction de nouveaux pavillons fut décidée en mars 1958. Les travaux commencèrent en octobre 1967 et s’achevèrent début 1971.

Une rénovation des anciens bâtiments s’est engagée en 1978 pour se terminer en début d’année 1981. C’est l’ère de la modernisation des locaux et de la suppression d’un certain nombre de lits pour répondre aux normes en vigueur.

Cet établissement public autonome intercommunal devient EHPAD suite à la signature de la convention tripartite le 17 juillet 2002 avec le Conseil général et le Préfet du Val de Marne. Sa capacité autorisée est de 420 lits, sa capacité installée est de 259 lits fin 2009.

L’architecture et la vétusté des différents locaux (jusqu’en 2001, il y avait encore des chambres de 15m2 à quatre lits avec des lavabos à l’intérieur) rend la rénovation de l’ensemble des sites nécessaire.

Afin de se mettre en conformité avec l’arrêté du 26 avril 1999 et répondre aux besoins des personnes âgées, un programme complet de restructuration et de construction est alors envisagé. Il se concrétise avec l’ouverture le 12 janvier 2010 de la résidence HECTOR MALOT reconstruite pour accueillir 228 résidents en hébergement permanent .

Concomitamment, la démolition et la reconstruction du site de la DAME BLANCHE se termine  avec une ré réouverture effectuée le 17 septembre 2012 pour une capacité de 100 lits et 10 places d'accueil de jour.

La résidence Les Murs à Pêches située à Montreuil, d'une capacité de 90 lits, a ouvert ses portes le 12 janvier 2015.

La résidence La Seigneurie située à Saint Mandé, d'une capacité de 68 lits a ouvert ses portes le 05 Octobre 2015.